Le procédé « LucienColor » a été imaginé par François Lacombe un jour où, assis sous un pommier, il a vu tomber une pomme…

Euh non ! Mais du haut de son sixième étage, il regardait le vent agiter les feuilles d’un platane sous ses fenêtres. Il s’est dit qu’en colorisant 3 images dans 3 couleurs primaires et en les superposant, leur chlorophylle allait en prendre un coup.

En fait, synthèse additive, soustractive, toutes les combinaisons sont bonnes à prendre. L’essentiel, c’est que le mouvement se transforme en couleurs. Démonstration :


Arrow
Arrow
PlayPause
Slider

Et Lucien, il arrive même à les faire bouger, les LucienColor.


Au fait, il s’appelle François, mais tout le monde l’appelle Lucien.